Solidaires 87SUD Éducation LimousinSUD Crédit Agricole MutuelSUD PTT LimousinSolidaires Finances Publiques LimousinSUD Rail 87SUD Banque Populaire Caisse EpargneSUD Santé Sociaux LimousinSolidaires 87

Universités : SUD éducation condamne la répression, les agressions et les mises sous tutelles

Motion d’actualité du 8e congrès de la fédération des syndicats SUD éducation

La fédération des syndicats SUD éducation réunie en congrès à Boulogne-sur-Mer dénonce :

  • la mise sous tutelle de l’État de l’université Toulouse le Mirail (Jean Jaurès ) et la menace faite d’intervention des forces de l’ordre.
  • l’intervention organisée de nuit, avec l’accord du doyen, d’un groupe fasciste composé d’enseignant-es et d’étudiant-es, à la fac de droit de Montpellier contre d’autres étudiant-es qui occupaient un amphithéâtre.
  • La répression de toutes les universités
  • la fusion forcée de toutes les universités

Pour mettre en place « Parcoursup » et la réforme du Bac, l’État fait preuve d’une politique autoritaire et de répression à l’égard des grévistes afin de museler les contestations sociales. La lutte en cours massive à Toulouse (fac du Mirail) et celle de Montpellier (université Paul Valéry), portées par les personnels et les étudiant-es, nourrissent l’espoir d’un mouvement contre la sélection. Suite à l’AG, du 22 mars, à Toulouse, la faculté s’est déclarée auto-gérée et cherche à construire la convergence avec les autres secteurs en lutte sur la ville.

La fédération des syndicats SUD éducation exige :

  • l’abrogation de la loi ORE
  • la révocation de l’ex- doyen de l’université de Montpellier
  • la suspension des personnels qui ont participé à l’agression à Montpellier.
  • l’arrêt de la fusion des universités toulousaines et de toutes les autres fusions imposées
  • le retrait de la réforme du Bac
  • l’arrêt des répressions dans toutes les universités

Nous appelons à soutenir toutes les mobilisations en cours et à venir dans les universités et les établissements scolaires contre les réformes qui instaurent la sélection à l’université et accentuent le tri social. Nous y prendrons part de toutes nos forces afin de porter une vision de l’école égalitaire, émancipatrice, ouverte à toutes et tous sans conditions, réfractaire à la loi du marché et au diktat du patronat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *